Portrait

«Je travaille là où d’autres passent leurs vacances»

portrait1 lw

Stefan Kohler, 17 ans, est un apprenti agriculteur enthousiaste

Dans un magnifique décor automnal aux couleurs chatoyantes et au panorama idyllique : Stefan Kohler accomplit sa seconde année d’apprenti agriculteur là où d’autres passent leurs vacances. On aperçoit justement le jeune homme manoeuvrant avec habileté au volant d’un tracteur. «Oui, agriculteur est le métier qui me convient; j’apprécie la diversité que m’offre cette profession. J’aime soigner «mes» animaux, travailler avec des machines et passer beaucoup de temps à l’extérieur».

Le choix du métier s’est imposé d’emblée
Stéphane Kohler a grandi dans une ferme. Petit garçon déjà, il savait qu’il apprendrait le métier d’agriculteur. Ce choix ne s’est pas imposé aussi facilement chez ses collègues de l’école professionnelle. Certains jeunes apprentis agriculteurs ou agricultrices ne sont pas issus de familles paysannes et l’idée d’apprendre ce métier ne leur est venue qu’après mûre réflexion.
Stéphane Kohler apprécie de travailler au grand air, même par fort vent, pluie ou neige. L’apprenti agriculteur affirme qu’«il n’y a pas de mauvais temps, mais seulement des tenues inadaptées».

Stéphane assume fièrement d’importantes responsabilités
Stéphane Koller est particulièrement fier que son maître d’apprentissage lui ait donné d’importantes responsabilités dès le départ. La première semaine déjà, son chef lui confiait le tracteur et d’autres machines. «Ce sont des objets coûteux. J’apprécie que mon maître d’apprentissage me fasse confiance». Pour le maître d’apprentissage, la confiance est un élément essentiel. Le visage radieux, Stéphane s’affaire sur le chantier de la récolte de maïs. «C’est un moment fort pour moi d’éprouver, un soir d’automne, la satisfaction d’avoir récolté et ensilé tout un champ de maïs. Je suis soulagé à l’idée que du fourrage de qualité soit à l’abri pour nourrir les vaches en hiver».

L’élevage des animaux me passionne
Lorsqu’on lui demande quelle est son activité favorite, Stéphane répond par un sourire. En tant qu’agriculteur, il est amené à accomplir tellement de tâches différentes – qu’il exécute avec plaisir -  qu’il a de la peine à choisir. «J’aime particulièrement m’occuper de l’élevage des animaux. Je trouve passionnant de choisir un taureau approprié pour nos vaches avec mon maître d’apprentissage. J’attends ensuite la naissance des veaux avec impatience». En dehors des animaux, il est également fasciné par les machines et il a du plaisir à les entretenir.
Comment Stéphane voit-il son avenir ? «Je m’efforce de terminer ma formation de base par un bon examen professionnel». La question de savoir s’il reprendra l’entreprise familiale reste ouverte. Son frère va peut être également faire l’apprentissage d’agriculteur. Quoiqu’il en soit, Stéphane a d’excellentes perspectives professionnelles devant lui. «Ce dont je suis certain, c’est de vouloir ensuite continuer de me perfectionner dans cette profession et d’avoir toujours un excellent souvenir de mes années d’apprentissage et de la famille qui m’a formé».