Bienvenue dans le champ professionnel

Travailler dans et avec la nature, créer des produits naturels – voilà, entre autres avantages, ce qu’offre le champ professionnel de l’agriculture et de ses métiers.
Pour six métiers, la formation s’étend sur trois ans et aboutit à l’obtention d’un Certificat fédéral de capacité(CFC): agriculteurs/trices, aviculteurs/trices, maraîchers/ères, arboriculteurs/trices, viticulteurs/trices et cavistes.
A l’exception des cavistes, tous les métiers offrent la possibilité d’une spécialisation en production
biologique.
Fait également partie du champ professionnel de l’agriculture le métier d‘agropraticien/ne qui s’acquiert en deux ans et débouche sur une attestation professionnelle (AFP). Trois orientations sont proposées: agriculture, cultures spéciales, vinification.

Public-cible
La formation du champ professionnel de l’agriculture et de ses professions est très diversifiée, permet de valoriserdivers intérêts et offre de nombreux débouchés. Les CFC posent les bases d’un avenir passionnant et permettent de devenir, par exemple, chef d‘exploitation agricole ou directeur d‘entreprise agro-alimentaire.
Avoir en poche une attestation d’agropraticien permet d’obtenir ensuite un CFC en deux ans. Moyennant une année supplémentaire, le titulaire d’un CFC peut obtenir un second CFC dans l’un ou l’autre des métiers du champ professionnel.
Toutes ces professions offrent d’intéressantes perspectives de carrière, tant dans la vente que dans le marketing, la planification, la transformation, la gestion d’entreprise et autres secteurs.
Dans ces métiers, les titulaires de CFC sont en effet très demandés, en tant que généralistes, également en dehors du champ professionnel de l’agriculture.
Les études peuvent être poursuivies aussi bien dans une HES (haute école spécialisée) qu’à l’Université.